Arcanes majeurs Tarot

Les arcanes majeurs – un groupe de cartes du jeu de tarot, responsables d’événements importants de la vie humaine. Leur histoire emmène le lecteur dans l’Égypte ancienne. Il y avait 22 images géantes sur les murs des temples. Dans chacun d’eux était « scellé » une signification plus élevée, une idée importante. Seuls les prêtres et quelques initiés comprenaient l’essence des dessins secrets. Ces images sont devenues le prototype des cartes principales. Ensuite, le groupe des plus mineurs leur a été ajouté. Des centaines voire des milliers de tarologues mettent leur temps sur l’autel de la connaissance afin de comprendre ce que signifient exactement les croquis égyptiens. En conséquence, ils ont quand même réussi à faire la lumière sur la sagesse ancienne.

Signification des arcanes majeurs du Tarot

Dans tous les jeux de tarot, les arcanes majeurs sont le reflet du monde intérieur d’une personne. Chaque partie distincte de ce groupe montre une section du Grand Chemin le long de laquelle une personne se déplace. Le voyage commence avec le Fou et se termine avec le Monde. De l’extérieur, vous pouvez voir comment la première pensée se transforme en un résultat spécifique. De plus, les arcanes majeurs personnifient les archétypes – les images originales que contient le subconscient humain. À l’aide des cartes principales, vous pouvez non seulement mener des séances de divination, mais également travailler avec la psyché. Il existe des techniques qui ne nécessitent que 22 arcanes majeurs. Cette pratique convient aux débutants comme aux professionnels.

Tous les arcanes majeurs sont importants dans les tirages. Cela vaut la peine de leur prêter attention en premier lieu. Ainsi, la prévision est construite autour de la carte principale, et les couleurs mineures ne feront que compléter le sens général de la divination. Vous pouvez comparer le sens des arcanes majeurs avec les noms et les verbes. Les plus jeunes sont des adjectifs. Au fil du temps, le praticien apprend à lire très rapidement, sans penser à chaque « mot » individuel. N’oubliez pas la position renversée. Dans ce cas, les arcanes majeurs sont joués comme un archétype de l’ombre, le verso. Tout dans ce monde est double, et le Tarot ne fait pas exception.

Trois groupes des arcanes majeurs

Le mot lui-même vient du latin « arcanum » – un mystère, un secret. Ainsi, les cartes principales affichent des informations cachées visualisées dans un archétype particulier. En 1913, P. D. Uspensky a présenté au monde sa vision de la structure du Tarot. Il croyait que le jeu montre la relation entre l’homme, Dieu et l’univers. Ainsi, les arcanes majeurs, selon lui, sont le reflet du Tout-Puissant. Ils sont divisés en trois groupes : le raison, l’âme et l’être. Uspensky propose de placer le Mat au centre et de considérer l’essence même de l’individu. C’est la source d’où tout jaillit dans le monde manifesté et aussi dans le monde intérieur.

Arcanes de la raison

Le groupe de raison comprend les arcanes majeurs du premier au septième. Le Magicien commence cette chaîne. Il symbolise la première pensée, la naissance d’un plan d’action. Vient ensuite la Prêtresse. Cette carte montre l’influence de l’esprit subconscient sur le processus de pensée. Ensuite, l’Impératrice entre en jeu. Cela donne de la motivation et des sensations. L’Empereur est responsable de la force, du pouvoir. Le Prêtre semble donner une bénédiction, permettant aux pensées de toucher l’âme. Les Amoureux personnifie le choix, l’éternelle oscillation entre « faire » et « ne pas faire ». Le Chariot montre la volonté d’action. Cependant, ce n’est encore que le début du voyage. De plus, la première impulsion doit traverser le cœur humain.

Arcanes de l’âme

L’âme est une sorte de filtre qui sépare le bon grain de l’ivraie. Les arcanes majeurs de ce groupe ont également sept positions. La Force dénote une lutte interne, une volonté de rencontrer des obstacles avec une visière ouverte. L’Hermite est responsable de la connaissance de soi, de la solitude au nom de la croissance spirituelle. La Roue de la Fortune représente la confiance dans le monde, la vie au rythme de l’univers. La Justice symbolise la voix de la conscience, la moralité. Le Pendu montre la capacité de fixer des restrictions, des interdictions. La Mort représente une étape transitoire. Et la Tempérance semble panser les blessures reçues, donne l’espoir de victoires futures. L’interrogateur a réussi à s’accorder avec lui-même, à comprendre les sentiments qu’il a éprouvés. Il est maintenant temps d’agir.

Arcanes de l’être

L’être est la manifestation de l’individu dans le monde extérieur. Les arcanes majeurs de ce groupe montrent des événements importants qui ne peuvent être dépassés. Chaque aspirant devra y faire face. Le Diable personnifie toutes sortes de tentations. Satan est comme un obstacle où beaucoup trébuchent. La Tour montre : la destruction, les épreuves de la vie, les crises. Mais l’Étoile donne l’espoir d’un avenir radieux, aide à guérir. La Lune poursuit à nouveau les motifs négatifs – cela signifie la solitude, les expériences. Le Soleil symbolise aussi la victoire, le dépassement complet des obstacles. Le Jugement dernier pointe vers des actions passées, prédétermine une fin bien méritée. Le Monde montre l’achèvement du processus considéré, la réalisation de l’objectif. Le Magicien est couronné de la Couronne, il a terminé son voyage.

Signification des arcanes majeurs

En plus de divers types de mystères, les arcanes majeurs montrent également des phénomènes terrestres ordinaires. Vous pouvez considérer le jeu de Tarot comme une sorte d’hologramme de la vie, dans lequel il y a absolument tout. Ce voyage commence à la naissance et se termine à la mort. Mais en plus des manifestations physiques, des épreuves spirituelles sont également présentées ici. Par conséquent, vous pouvez considérer les cartes majeures de n’importe quel côté – le jeu « parlera » avec le diseur de bonne aventure dans une langue qu’il comprend. La position renversée donnera des significations supplémentaires, des associations. Dans ce cas, le type de cartes parlera des caractéristiques les moins manifestées ou d’un excès d’énergie. Vous devez vous concentrer sur les positions d’accompagnement et sur vos propres sentiments à partir des tirages.

Le Mat

Zéro ou le Mat en position droite signifie créativité et approche non triviale. Le Fou personnifie l’excellent humour et la capacité de simplement profiter de la vie sans se soucier du lendemain. Spirituellement, les arcanes majeurs sans numéro indiquent l’illumination. L’individu est prêt à percevoir la vie directement, et non à travers les filtres imposés par l’esprit. Sous une forme renversée, le Bouffon symbolise l’insouciance, les espoirs vides. Ces informations sont fausses. Souvent, sous cette forme, le Mendiant tombe lorsqu’il veut vérifier le lecteur de tarot. On lui donne délibérément de fausses données afin de le mettre dans une position inconfortable.

Le Magicien

Le Magicien implique une attitude intérieure à la victoire. L’arcane majeur au numéro un montre la capacité de travailler avec ce qui est. Dans le plan de vie habituel, le Bateleur se déroulera sous forme d’actions concrètes, d’étapes vers le but. Il dénote aussi un jeu psychologique subtil. Mais dans le contexte de la spiritualité, le Charmeur personnifie l’utilisation d’une approche non standard. Le questionneur peut demander l’aide de magiciens et de médiums, ou essayer indépendamment de conjurer. En position renversée, le Conjurateur fait preuve d’une manipulation franche, d’une approche égoïste. Quelqu’un tire toute la couverture sur lui-même, indépendamment de l’opinion des autres.

La Grande Prêtresse

La Prêtresse est le reflet de l’inconscient. Il dénote un potentiel psychique caché, ainsi qu’une soif de sciences occultes. De plus, les arcanes majeurs au numéro deux personnifient une information secrète et cachée. Souvent, la Papesse tombe lorsqu’une personne ou un événement ne peut pas être compté de manière fiable. L’objet d’intérêt semble être enveloppé de brouillard. La Grande Prêtresse renversée montre une femme secrète – une maîtresse. Ils veulent délibérément cacher quelque chose au demandeur pour qu’il se trompe. De plus, la position de la carte fait allusion à la magie de l’amour. Dans certains cas, il symbolise une fille spécifique – une sorcière ou une sorcière.

L’Impératrice

L’Impératrice est l’archétype de la Mère. Elle montre la capacité de donner la vie et de prendre soin de sa progéniture. En même temps, un enfant directement humain et un nouveau projet peuvent être considérés comme un enfant. Dans tous les cas, le questionneur doit investir dans la mise en œuvre du plan. De plus, l’arcane majeur au numéro trois dénote la vie, la famille. Mais dans le sens renversé, l’Hôtesse fait allusion à une prétention excessive, à la tutelle. Dans la vraie vie, la position de la carte se jouera comme la présence d’une certaine dame, dominant la diseuse de bonne aventure. Cela peut être : mère, grand-mère, patron. Avec sa surprotection et sa rigueur, elle ne permet pas au demandeur de devenir indépendant.

L’Empereur

L’Empereur est responsable de l’archétype du Père. Cela signifie endurance, persévérance. Les arcanes majeurs sous le quatrième chiffre symbolisent une position stable, la fiabilité. L’Hôte montre un homme spécifique – père, grand-père, patron. Il peut aussi parler de certaines affaires, affaires. Symbolise souvent l’immobilier. En position renversée, personnifie une pression excessive. Avoir un appartement ou une maison devient un fardeau. Un homme, au contraire, franchit les frontières, fait preuve de cruauté et de despotisme. L’Empereur dans le « moins » est une énergie débridée capable de tout détruire sur son passage.

Le Hiérophant

Le Pape ou le Grand Prêtre montre des confesseurs, des prêtres. C’est une église, une religion. De plus, l’arcane majeur au numéro cinq indique la médecine ou l’enseignement. L’Hiérophante signifie gourous spirituels qui conduisent leur troupeau vers la vérité. Il symbolise aussi le mariage dans une église, un mariage. Il parle également de systèmes hiérarchiques – relations verticales. Mais dans un sens renversé, cela se joue comme un faux enseignement. La confiance du demandeur sera utilisée. La religion devient seulement une méthode de suppression. Le risque de tomber dans une secte est grand. Le questionneur est psychologiquement ouvert à toutes sortes de charlatans et de personnalités suspectes.

Les Amoureux

Les Amoureux est une carte de choix. Cela implique une bifurcation sur la route, la nécessité de prendre une décision finale. Souvent, les perspectives qui s’ouvrent se révèlent complètement opposées. Et la vie future dépend du choix de la direction ultérieure. Les arcanes majeurs au numéro six peuvent parler de fluctuations entre deux partenaires, ainsi que de plusieurs offres d’emploi. À l’envers, les Amoureux sont responsables de l’incapacité à prendre des décisions. Le demandeur pense tout le temps à quelque chose, mais a peur de faire un pas dans une direction ou une autre. Avec cette approche, vous ne pouvez pas vous attendre à des changements drastiques.

Le Chariot

Le Chariot montre le mouvement autour du monde ou une sorte de croissance, de développement dans quelque chose. L’arcane majeur au numéro sept personnifie la transition, le tournant. La route vers le nouveau s’ouvre, donc la décision est requise de la part du demandeur. En position renversée, l’Entraîneur montre un mouvement rétrograde. C’est la dégradation, un retour au passé. Parfois, il sera perdu comme une course en cercle ou un effort supplémentaire. Une personne ne veut pas attendre quelque chose, elle précipite les choses. Cependant, l’avenir n’a pas encore été formé et, par conséquent, toutes les tentatives pour déjouer le destin seront infructueuses. En plus de l’intention intérieure, des facteurs favorables devraient apparaître.

La Force

La Force est une carte d’une énorme quantité d’énergie, de puissance. Dans la vraie vie, les arcanes majeurs sous le huitième chiffre montrent la nécessité de se battre avec quelque chose. Le diseur de bonne aventure vaincra même un adversaire plus fort et plus influent. Il en va de même pour la lutte interne – il sera possible de s’élever au-dessus des désirs de base. Le Pouvoir renversé prédit une défaite due à un tempérament fougueux. C’est un feu irrésistible qui peut tout détruire sur son passage. Ou le demandeur devra faire face à un adversaire plus puissant qu’il ne peut pas vaincre. Dans ce cas, la chance quitte le questionneur et passe du côté de l’ennemi.

L’Hermite

L’Hermite montre un mode de vie solitaire, des réflexions sur l’éternel. Le questionneur se découvre, découvre de nouveaux talents. L’arcane majeur sous le neuvième nombre dénote une approche philosophique de la vie. L’Aîné parle aussi de quitter quelqu’un ou une situation. Une personne est prête à partir beaucoup pour prendre un chemin différent. En position renversée, l’Ermite signale des tentatives d’évasion. La personne se dérobe à ses responsabilités ou évite les rencontres avec le monde réel. En tout cas, il ne vit pas une vie bien remplie, préférant se cacher derrière une pile de livres. Et tout cela est donné pour avoir prétendument obtenu les connaissances nécessaires.

La Roue de Fortune

La Roue de Fortune personnifie le destin lui-même et sa variabilité. Montre la périodicité, la chance et le bonheur temporaire. Les arcanes majeurs numéro dix sont le ticket pour une vie meilleure. Personne ne peut garantir une victoire, car ici tout se décide au hasard. Cependant, la fortune donne parfois aux individus à risque une raison de boire du champagne. Mais sous la forme opposée, la Roue du Samsara indique une malchance chronique, un échec constant. Dans la vie d’un diseur de bonne aventure, une séquence noire commence avec toutes les conséquences qui en découlent. Une personne a aussi de la chance, mais, hélas, dans l’autre sens. Il est inutile de lutter contre le destin, donc la seule issue est d’endurer et d’attendre des temps meilleurs.

La Justice

La Justice est responsable du règlement des intérêts. C’est la morale, la conscience. L’arcane majeur sous le onzième numéro est souvent joué comme litige, travail avec des papiers. Et dans ce cas, la vérité appartiendra à celui qui pose la question. Il pourra obtenir justice, défendre ses propres droits. Et sous la forme renverse, la Jurisprudence implique la perte des appuis, des qualités morales. Ainsi, une personne peut faire le mauvais choix ou mal interpréter quelque chose. Il y a un grand risque de perdre l’affaire devant un tribunal, même si la personne est innocente. Parfois, la vue renversée de la carte montre des cas fabriqués, de la corruption.

Le Pendu

Le Pendu, même sous sa forme directe, a une signification négative. La carte montre des affaires prolongées, l’incapacité de bouger. Les arcanes majeurs sous le douzième nombre ne sont joués positivement que si la question concerne une maladie. Dans ce cas, le Gibet implique la rémission. Dans la forme opposée, il symbolise la faiblesse de la volonté, l’incapacité de sortir du piège créé par soi-même. Une personne devient l’otage de ses idées et de ses actions. Il est tombé dans un piège, mais comment en sortir – il ne sait pas du tout. Ici, cela vaut la peine de ne blâmer que vous-même. En position renversée, la carte donne une chance de sortir de la stagnation.

La Mort

La Mort marque la fin d’une période. Cela peut être une mort physique ou une crise spirituelle. Dans tous les cas, la vie du demandeur changera radicalement. L’arcane majeur sous le treizième numéro promet des événements fatals. De plus, l’évolution future de la situation pourrait s’avérer plutôt positive. Quelque chose de nouveau vient toujours à la place de la perte. Mais sous la forme opposée, la Faucheuse indique être coincé dans le passé. Une personne ne veut pas lâcher un ancien partenaire ou quitter un travail ennuyeux. Ainsi, il s’éloigne simplement du meilleur avenir possible. La peur de lâcher prise met fin à d’éventuels changements positifs.

La Tempérance

La Tempérance est la carte du milieu. Cela montre une période de vie calme, l’occasion de beaucoup réfléchir, de se détendre. Une personne n’attend aucun choc ni aucune épreuve. Le destin semblait donner un coupon pour un voyage au spa. Les arcanes majeurs numéro quatorze sont responsables d’événements qui ne changeront en rien. Le diseur de bonne aventure restera au même point où il était avant. Mais dans la position opposée, l’Équilibre sera perdu sous forme de stagnation, de refus de se développer. L’individu est inutilement lent, inerte. C’est de là que viennent tous les ennuis. Lorsqu’il est nécessaire de montrer une activité, le demandeur commence à effectuer une analyse détaillée.

Le Diable

Le Diable désigne tous les désirs de base de l’homme, les péchés. Cependant, l’arcane majeur au numéro quinze peut promettre un succès sans précédent, une grande influence, une renommée et une fortune. Il n’y a pas de barrières pour le Dieu des Ténèbres. Il accorde toutes les bénédictions à ses pupilles. Mais en retour, il exige beaucoup. Dans une position renversée, Baphomet montre une trahison, des mensonges révélés et une chute de statut. Les eaux sombres ont fait remonter à la surface tous les péchés du questionneur. Maintenant, vous devez prendre le rap pour les erreurs passées. Dans certains cas, le Diable renversé sera joué comme une sorte de punition, une malédiction. C’est aussi toutes sortes d’addictions, d’addictions.

La Tour

La Tour indique destructions, scandales et querelles. C’est une énergie puissante avec un grand potentiel. Cependant, maintenant cela annule seulement tous les efforts du questionneur. Les arcanes majeurs au numéro seize signifient perte, recul. Tout ce qui a été créé par une diseuse de bonne aventure se transformera simplement en poussière. Et il ne sert à rien de combattre la vie, d’essayer de restaurer quoi que ce soit. En position renversée, la Maison Dieu symbolise l’agressivité contenue. Néanmoins, la psyché du questionneur lui-même souffre d’une telle pression. Tôt ou tard, il explosera, et les pertes seront alors inévitables. Il n’y a rien de pire qu’une personne calme qui est énervée par les circonstances.

L’Etoile

L’Étoile est un symbole d’espoir. La carte montre souvent des rêves, des fantasmes et des rêves d’avenir. L’arcane majeur au numéro dix-sept indique la pensée créative, l’art. De plus, la carte Rêver parle de grandes distances – à la fois physiquement et psychologiquement. Parfois, elle montre un amour platonique. Sous une forme renversée, il personnifie une tendance à embellir, mentir à soi-même et aux autres. C’est l’insécurité, l’inconstance, l’errance dans les nuages. Une personne vit dans des illusions, ne veut pas accepter la situation réelle. Il lui est beaucoup plus facile de vivre dans ses propres fantasmes que de faire un pas décisif.

La Lune

La Lune symbolise les coins cachés de l’âme. C’est l’inconscient, le revers de la médaille. Sur la carte Éclipse, diverses influences magiques et pratiques divinatoires passent également souvent. Les arcanes majeurs au numéro dix-huit signifient : cacher la vérité, moments incompris. Une autre carte représente une bonne intuition. À l’envers, il promet des chamailleries et des scandales. Les gens ne peuvent pas être d’accord les uns avec les autres, et donc ils détruisent les affaires et les projets communs. Ici le Crépuscule renversé sera joué comme un mensonge, une volonté d’empêcher l’adversaire de réussir. Une autre position de la carte indique la présence de peurs, de phobies.

Le Soleil

Le Soleil est une carte de réussite, de joie et de plaisir. L’arcane majeur au numéro dix-neuf a une énergie « chaude » qui peut motiver. Le demandeur atteindra son objectif, pourra gagner en notoriété et en influence. La carte donne aussi le droit de prendre un temps mort, de se reposer. Le questionneur a travaillé dur et en récolte maintenant les fruits. Sous une forme renversée, la Prospérité fait allusion à l’égoïsme ou au narcissisme. Cette position symbolise l’arrogance, le désir d’être le premier en tout, même au détriment des autres. La même énergie du Soleil est capable de brûler, infligeant une blessure. Parfois, une activité excessive ne fait que détruire, ne vous permet pas de vous regarder de l’extérieur.

Le Jugement

Le Jugement dernier symbolise le résumé, le final. Chacun recevra strictement selon ses mérites. Les arcanes majeurs au numéro vingt indiquent l’influence de la conscience, l’éthique interne. Celui qui est pur d’âme et de pensées prendra certainement ce qui lui est dû. Les Puissances Supérieures ne dorment pas, elles voient tout ce qui se passe sur terre. À l’opposé, l’Éternité se joue comme un oubli, un écart. Une personne doit attendre longtemps pour quelque chose. Cependant, il n’obtient jamais la réponse finale. De plus, la position de la carte indique la punition due. Dans certains cas, le Jugement renversé fait allusion à la mort physique.

Le Monde

Le Monde est la carte finale. Il montre l’achèvement d’une étape de la vie. Le questionneur recevra bientôt une récompense pour tous les travaux et les difficultés. L’arcane majeur au numéro vingt et un indique un destin heureux, l’occasion de se détendre, de trouver l’harmonie. C’est l’amour, la beauté externe et interne. La carte désigne également la planète Terre elle-même, les longues distances, l’espace Internet. Mais sous une forme renversée, la Couronne des Mages personnifie l’errance dans les nuages au lieu d’actions spécifiques. Une personne décolle et oublie ses devoirs. Il reste coincé dans la spiritualité, se dissout dans une autre personne. Mais tout cela est très dangereux, car le risque de chute d’une grande hauteur augmente.

Arcanes du Tarot